5 choses qu’on ne vous dit pas sur les cosmétiques

Coucou les meilleurs lecteurs du monde mondial. J’espère que vous allez bien et surtout que l’approche de la reprise des cours ne vous a pas trop secoué. Pour les lecteurs du Gabon, c’est reparti ! Le réveil à 4h00 pour éviter les embouteillages. Mais qui dit journée qui commence tôt, dit également routine skincare rapide. Comme le titre vous l’a dit, je vais vous parler des cinq (5) choses sur les produits cosmétiques qu’on ne vous dira jamais dans les publicités.

Vous pensez que je mens ? Je vais vous surprendre… Pourtant ce sont des choses que vous connaissez, mais qui sont dans la partie inconsciente de votre cerveau. Trêve de blabla, on y va !

1- Les effets des produits cosmétiques ne se ressentent pas à la première application

« Avec notre crème, dites adieu aux boutons dès la première application« , c’est tout simplement de la publicité incitative, mais un peu mensongère. La peau prend du temps avant de s’adapter à un produit et surtout, les premières sensations sont plutôt « filmogenes« . Vous pouvez sentir votre peau douce tout de suite après le rinçage, mais cela ne veut pas dire que votre problème cutané est résolu, c’est souvent l’effet du silicone. N’achetez pas un produit à cause de cet argument, c’est souvent du mensonge.

2- On change de gamme de produits selon les saisons

Et oui, souvent par flemme, par habitude ou par ignorance, la même crème Ivindo que l’on utilise pendant la saison sèche pour nourrir la peau en profondeur, on l’utilise en saison de pluie. C’est une grossière erreure. Selon la température extérieure récurrente, vous devriez choisir des gammes aux composantes adaptées à la saison.

Par exemple, si vous utilisez l’huile de corps Azury infusée à la rose pendant la saison de pluie, vous devriez alterner et prendre du beurre de mangue de Chez Moabi pour la saison sèche. Vous voyez un peu ?

3- Toutes les cosmétiques « peaux sèches » ne vous iront pas toujours…

Vous avez la peau qui tiraille à chaque fois, vous avez une absence de sébum et vous cherchez à donner de l’éclat à votre teint : ne sautez pas sur tous les produits peaux sèches que vous voyez ! La bonne formule consisterait à s’adresser à un expert, un dermatologue qui saurait exactement ce qui vous irait sans troubler l’équilibre de votre épiderme. Les publicités sur les produits qui correspondent à votre teint naîtront tous les jours, mais abîmer son épiderme, il n’ y a rien de pire.

4- Un produit n’est pas toujours adapté à vous… même s’il l’est à la peau de votre copine

« Ma copine ton teint brille hein, tu utilises quelle crème ? » n’est pas toujours la meilleure manière de trouver la gamme qu’il nous faut. Vous avez des peaux différentes, des réactions différentes ce qui revient à dire que ce qui marche sur elle ne le fera pas forcément sur vous.

Le risque est que le produit ne vous aille pas et que vous commenciez à faire de la mauvaise publicité à la marque… pourtant c’est vous qui n’avez pas consulté un dermatologue avant 😉

5- Vous êtes belles… Ne vous dénaturez pas

Aude Sharys qui pose pour la campagne Owanto Bio d’ Ivindo

Le but des publicistes est de vous faire acheter leur produit… parfois au détriment de votre confiance en vous. Ils vous disent sans cesse qu’avec leur produit, votre beauté aura atteint son paroxysme laissant souvent sous entendre que vous n’êtes pas déjà belle. Vous êtes belle, vous êtes une magnifique personne qui a juste besoin de réajuster parfois l’éclat de son teint ou supprimer quelques taches. Que vous soyez noires, blanches, albinos, rousses, métisses… Aude Sharys vous voit comme une beauté et vous l’êtes ❤️

Voili voilou. Je crois que j’ai fait le tour. Ne vous faites plus avoir par la publicité, mais trouvez la gamme qu’il vous faut. Si vous n’êtes pas sûr consultez, optez pour des produits bio ou naturels, il y’a une liste d’articles qui parlent de cosmétiques made in Gabon ici. Alors, qu’est ce qu’on dit ? Merci Aude Sharys, notre blogueuse préférée. Allez, tenez la bise 😘

%d blogueurs aiment cette page :