La digitalisation des restaurants à Libreville : les 3 restaurants les plus digitalisés durant la Covid-19

Coucou les meilleurs lecteurs du monde mondial !

J’espère que vous allez tous bien et que je vais vous apprendre quelque chose de vraiment instructif. Dans un élan de gourmandise, je vous écris un article exclusif et qui vous permettra de comprendre comment la digitalisation a sauvé les structures de restauration pendant la Covid-19 et surtout la liste des restaurants les plus digitalisés de la capitale.

Durant l’année 2020, là où tout à commencer, la fermeture des restaurants et café pour respect des mesures barrières a fait fermer définitivement certaines structures. Entre la location du local avec ou sans activités, la rémunération des employés en fonction, les charges fixes telles que l’électricité et l’eau, plusieurs ont laissé la clé sous le paillasson.

Au cours de cette même période à Libreville, des services de livraison ont vu leur chiffre d’affaires augmenté exponentiellement. J’ai souvenance de Yobo Resto qui avait déclaré avoir eu un chiffre d’affaire de 19.000.000 sur les premiers mois. Au vu de cette forte activité, les restaurants se sont digitalisés afin de pouvoir rentabiliser malgré leur fermeture temporaire indéfinie.

Creation de page sur Facebook et Instagram, sponsorisation intempestive , menu en ligne, service de livraison en un clic, plusieurs entreprises se sont lancées pour joindre les deux bouts.

Pour les plus aguerris, la transformation digitale s’est bien passée. Pour d’autres, mauvais criblage, contenus non pertinents, la situation a empiré.

Je vais maintenant vous faire la liste des restaurants les plus digitalisés de Libreville. Vous êtes prêts ?

1- La Roma Restaurant & Hôtel

Lorsque vous lisez ce nom, prenez un accent italien et surtout dites le avec beaucoup de classe. Restaurant huppé situé dans le quartier de Louis, la Roma Restaurant et Hôtel est une destination Haut de gamme pour les amateurs de raffinement.

Ce restaurant est en tête du classement car, au delà de sa carte riche et surtout sa présentation parfaite des plats, il coche à plusieurs critères digitaux.

  • Une page Facebook mise à jour régulièrement avec photos de qualité et un branding respecté;
  • Un site internet présentant leur restaurant, leur bar, leur localisation, le lien ramenant à leur page Facebook et un livre d’or;
  • Un compte TripAdvisor pour être visible même à l’international et être éligible par un voyageur ou un touriste à Libreville;
  • Un menu disponible dans un onglet Facebook permettant à une personne intéressée de savoir si le menu est compatible avec son portefeuille;
  • Possibilité de payer son repas avec des BitCoin depuis 2020. Je crois que c’est le seul qui le fait au Gabon.

2- Lamaia Restaurant Lounge

Le cadre idéal pour se détendre en après midi, le Lamaia Restaurant Lounge est situé également à Louis, dans le quartier le plus chaud de Libreville.

Aimés par les personnes populaires, c’est un restaurant où si vous aimez passer inaperçu, votre coup est raté évidemment. Mais en dehors de son côté populaire, c’est un cadre idéal pour admirer le coucher de soleil.

En dehors de sa beauté, la Lamaia reste l’un des restaurants les plus digitalisés de Libreville parce que :

  • Il a le compte Instagram le plus actif en stories de la capitale. Le fait que chaque personne qui s’y trouve taggue le restaurant à chaque fois, fait en sorte que tout veut y aller. Et le restaurant repartage toutes les stories où il est taggué;
  • Il a un menu sur sa page Facebook, facile de savoir si on peut s’offrir un x ou y plat;
  • Ses jours et horaires d’ouvertures sont parfaitement mentionnés évitant les si prises désagréables ;
  • Le contenu est intéressant et surtout il donne envie de découvrir ou de re-découvrir le lieu.

3- Le restaurant Chef O’miel Libreville

Le seul chef de la capitale qui fait à manger et donne envie de le manger ( suivez mon regard). Situé dans le quartier calme d’Agondje, dans la zone de Sherko, le restaurant Chef O’miel est un restaurant accessible à la poche de tous mais qui a su développé plusieurs services.

Durant l’année 2020, il s’est offert une voiture de livraison à son effigie. Il réalisait des plats communs mais révisités : tiebou dien, brochettes de poulet, légumes locaux, etc..

Ce qui fait la différence avec le restaurant du chef o’miel :

  • Communication puissante avec des contenus attractifs sur Facebook : cuisine des plats étapes par étapes en vidéos, emmène ses abonnés à la récolte de ses produits. Tout ceci incite le public à aller manger dans son restaurant;
  • Durant l’année 2020, il était possible de commander sur son site internet qui n’est plus d’actualité. Le menu de la semaine était actualisé à chaque fois. Était disponible sur le site, le nom du plat, son prix et le prix de la livraison. De plus, il y avait le bouton lancer l’appel pour commander;

Voici ma liste des restaurants les plus digitalisés de la capitale. Évidemment, il y’a Paul et Le Moulin d’Okala avec leur menu en QR Code ainsi que les tablettes digitales pour la prise des commandes.

Si vous connaissez d’autres restaurants digitalisés, vous pouvez les mettre en commentaire pour élargir nos champs de vision à tous.

Allez, tenez la bise 😘. On mange où aujourd’hui ?

%d blogueurs aiment cette page :